Page 1 sur 1

JDR Z-Corps 24/08/2019

Publié : 22 août 2019, 19:52
par Valtameri
Image

Résumé de la campagne à ce jour:


2012, Kansas (USA)

Après avoir assisté au réveil d'une victime décédée après avoir percuté dans sa voiture les baies vitrées du bowling où ils étaient, les personnages ont formé un groupe de circonstances pour fuir la menace de ces morts se relevant pour croquer les vivants. L'une de leurs compagne ayant malheureusement été contaminée par un de ces zombies, l'équipe a du continuer avec son collègue uniquement.
Leur route les a menés dans un camp militarisé où ils ont subi des examens particuliers au vu de cette nouvelle épidémie et ont accepté d'être dirigé vers un centre de la société pharmaceutique One-World, grand complexe ayant accueilli plusieurs dizaines de réfugiés pour cette période difficile. Mais la fourbe infirmière Sigourney, taupe d'une entreprise concurrente, a profité de l'arrivée en même temps que notre groupe de Francis Downstone, un homme particulièrement perturbé par les événements et la perte de sa femme et sa fille, pour le soumettre à l'hypnose et obtenir échantillons et clefs lui permettant de mettre bien à mal le centre. En effet: enquêtant sur les actes louches de Sigourney (et traumatisant le pauvre Francis déjà bien malmené au passage, le laissant désormais sujet aux crises d'angoisses chaque fois qu'il entend "bonne journée"), les joueurs ont pu accéder à un couloir souterrain menant à un bâtiment proche du centre mais inaccessible où la société pratiquait, de manière la plus sécurisée possible, des tests sur des personnes transformées en zombies afin de tenter de trouver un antidote. Mais Francis, sous hypnose ou folie et persuadé d'y retrouver sa femme et sa fille, était passé avant et avait commencé à détacher un zombie ayant muté à un stade supérieur, avant de se faire dévorer avant d'avoir terminé la manœuvre. Après avoir vaincu la chose et tué ceux qui étaient restés attachés, nos personnages sont revenus dans le centre pour y découvrir une panique générale: Sigourney s'était enfuie avec les informations et échantillons dont elle avait besoin, et avait laissé le passage vers l'extérieur ouvert et ses gardes neutralisés, fuyant et laissant ainsi rentrer les infectés parmi les civils désespérés...
Aidés d'un docteur de OW, les personnages ont fui sur le toit avec le plus de monde qu'ils le pouvaient et ont réussi à se sauver à bord des hélicoptères multi-places de la société.
Sur proposition du pilote, ils ont choisi de se diriger vers un camp d'entrainement pour rejoindre les unités Z-Corps, sorte de milice crée par OW pour tenter de parer à l'épidémie et tuant les infectés. Deux membres de l'équipe se sont gagnées les faveurs du directeur du camp en dénonçant le comportement oppressant et agressif du sergent-formateur, elles ont donc été promues cheffes de l'équipe ainsi fraîchement formée.
Pour leur première mission, les nouveaux agents Z-Corps sont chargé d'enquêter sur la disparition d'un agent qui ne donne plus de nouvelles depuis plusieurs jours. Son dernier signal ayant été émis d'une exploitation agricole, les joueurs s'y rendent dans l'espoir d'en apprendre plus sur la direction qu'il a prise avant de disparaître. En arrivant, ils subissent une attaque de bikers mais sont sauvés à temps par deux jeeps qui les raccompagnent donc à la ferme du pasteur Wilson Jones sous les feux des bikers. Ils seront chaleureusement accueillis par le pasteur et gérant de la ferme et seront invités à partager leurs repas ainsi que quelques tâches de la ferme. L'un des nouveaux venus sympathisera avec la petite fille du pasteur, prisonnière de sa chambre depuis la mort de sa mère qui l'a profondément perturbée et l'incite à quitter la ferme pour tenter de la chercher, malgré la menace zombie. Discrètement, sans que son père ne le remarque, elle a remis au personnage un téléphone portable portant l'initiale OW...
Mais les bikers attaquent de nouveau le ranch pendant que deux personnages se chargent de foutre le bordel dans la cave, les personnages et la famille Jones réussissent à mettre les assaillants en déroute, mais l'un d'eux lâche « Enfoirés de cannibales, on vengera notre frère, quel qu’en soit le prix... » avant de partir... Les agents de Z-Corps, qui commençaient déjà à trouver les occupants de la ferme louche, éteignent les flammes causées par l'attaque en se posant de nouvelles questions sur leur hôte et la disparition de l'agent qu'ils recherchent...