Adieu Puymirail, adieu mon barde

Partagez c'est s'amuser !

Bon bah ça c’est fait : après être passé un nombre conséquent de fois sous la faux, il a finit par relever la tête.

C’était un barde sympa, certes menteur, schizophrène, voleur et hâbleur, mais je l’aimais bien ce perso moi. Par contre les dés moins, beaucoup moins.

Résultat de recherche d'images pour "humour personnage est mort"

Perdre un PJ c’est toujours un moment particulier. Sans dire que c’est un deuil (il ne faut pas exagérer non plus), c’est une étape. Ce n’est pas le premier non plus et surement pas le dernier.

Un contrebandier à Star Wars, quelques nains à Warhammer, un canard à Runequest (deux fois en plus), pas mal d’humains à D&D en plus de celui-ci, des enquêteurs à Chtulhu, un perso de mage etc.

Nos PJ restent des mortels, et parfois ils trépassent. C’est aussi ça qui donne de l’intérêt à nos parties et à nos persos : leur background, les scénars traversés, le roleplay. Tout ça fait partie du jeu.

Bon, plus qu’à passer à autre perso. Et penser à récupérer la hache +2 qu’une gentille naine lui avait « confié ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *